C’est loin la Lune?

5 conseils avant de se lancer

Si vous lisez ceci, c’est que vous êtes comme nous : vous rêvez de décrocher la lune. Pas n’importe quelle lune, la vôtre. Celle qui vous fait rêver.

Laissez-nous vous rassurer : elle est moins loin que vous l’imaginez.  Les exemples qui suivent devraient vous inspirer.

1 – Une bonne idée n’est qu’une idée en l’air

Dans les années 60, le professeur d’athlétisme de l’Université d’Oregon, Bill Bowerman, s’associe à Philip Knight, étudiant en comptabilité et coureur de fond, pour importer des chaussures de sport japonaises. Ils tenaient un produit de qualité qu’ils pouvaient vendre moins cher que les déjà célèbres Adidas et Puma. C’est la naissance de Nike.

Les associés restent cependant insatisfaits. Les coureurs de fond connaissent des douleurs aux pieds caractéristiques, quelle que soit la marque de leurs chaussures. Et les semelles ne résistent jamais longtemps. En regardant de vieux pneus abandonnés au fond de son garage, Bill s’interroge : les pneus sont capables de parcourir des milliers de kilomètres en portant de lourdes voitures avant de s’user. Comment s’en inspirer ?

Il ne faudra qu’une gaufre moelleuse au petit-déjeuner pour qu’une étincelle de génie traverse son esprit et c’est directement dans le gaufrier de sa femme qu’en 1973, il fabrique, avec du caoutchouc fondu, la première semelle révolutionnaire de la marque. La structure en quadrillage et la texture permettront d’amortir les chocs et d’accompagner l’effort musculaire des coureurs pour les propulser en avant. 

Cette anecdote illustre parfaitement le slogan de la marque : Just do it.

Avoir une bonne idée est une chose ; la réaliser, c’est mieux. Ne perdez pas trop de temps à vous poser des tas de questions. Si vous avez une idée de produit, une idée pour le faire mieux que les autres, si vous avez le sentiment qu’il y a un vide à remplir et que ce vide vous appelle, alors foncez.

Juste, faites-le.   

2 – Commencez avec ce que vous avez.

Ne vous laissez pas freiner par les contingences matérielles. Un vieux pneu et un gaufrier ont suffi à Bowerman pour révolutionner le monde de la chaussure de sport. Alors, pas besoin de technologie dernier-cri. Votre vieux PC et votre Smartphone actuel suffisent pour démarrer. Utilisez ce que vous avez déjà, maintenant, matériellement et intellectuellement. Vous faites un peu de couture amateur pour vos proches et vous aimeriez lancer une petite boutique en ligne ? Qu’attendez-vous ? Vous avez déjà la machine, les aiguilles, le fil et les tissus. Vous avez déjà l’expérience. Pas la peine d’investir dans des tonnes de nouveaux tissus ou dans une machine industrielle professionnelle pour vous lancer. Pas la peine d’entamer une formation pour devenir une couturière professionnelle surqualifiée avant de montrer votre travail et le vendre. Comme on dit : c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Pour réussir en tant qu’indépendant, il faut d’abord être indépendant. Vous avez certainement déjà tout ce qu’il faut pour le faire. Vous trouverez le temps de vous perfectionner en cours de route et en fonction de vos besoins réels de développement.

3 – Apprenez à marcher avant de courir.

Lorsque j’ai débuté la guitare, j’espérais jouer comme Eric Clapton ou Paul Simon. Sept ans plus tard, je suis loin d’être un bon guitariste. Eux, ils ont fait ça toute leur vie, de manière professionnelle, et ils en vivent. Il est normal qu’ils soient plus compétents que moi.

Lancer son entreprise relève de la même logique. Vous étiez un amateur passionné. Vous êtes désormais un débutant qui ambitionne de se perfectionner. Il est normal qu’en vous lançant, vous ayez moins d’expérience qu’un concurrent installé depuis 2, 5 ou 15 ans. Ne brûlez pas les étapes. Concentrez-vous sur ce qui vous passionne, vous donne envie de le faire. Concentrez-vous sur ce que vous savez faire, même si c’est loin d’être aussi parfait que vous le souhaitez. Si vous agissez et si vous travaillez avec humilité et passion, immanquablement vous allez vous perfectionner. De projets en projets, de chantiers en chantiers, de mois en mois, d’année en année, votre expertise va s’aiguiser. Devenir une référence demande persévérance et patience. Acceptez de faire le chemin avant d’atteindre votre but, car l’adage le dit : les routes sont plus belles que les destinations.

Par contre, professionnel, vous pouvez l’être immédiatement.

Exigez le meilleur de vous-même à chaque étape de votre carrière, remettez-vous sans cesse en question, écoutez et respectez vos clients (car ce sont eux qui vous choisissent et qui vous recommandent).

Si l’expérience et la reconnaissance ne peuvent s’acquérir qu’avec le temps, le professionnalisme, lui, est une attitude qu’on peut avoir de suite et apprendre à affiner de jour en jour.

4 – Définissez clairement votre cible et votre produit.

Pourquoi Bowerman a-t-il révolutionné le monde de la chaussure de sport ? Parce qu’il a répondu à un besoin. Il manquait quelque chose aux coureurs. Il a trouvé quoi et il le leur a donné (ou plus exactement, vendu). Et pourquoi a-t-il pu le faire ? Parce qu’il connaissait intimement le monde des coureurs et qu’il le comprenait.

La formule est désormais consacrée : connais ton client. De quoi a-t-il besoin et pourquoi ?

Partez du problème, non de la solution. Trop de jeunes entrepreneurs se contentent de décider qu’ils vont vendre un produit et que cela suffira à faire venir les clients. Mais la véritable question est : qu’est-ce qui fera venir les clients et pourquoi achèteront-ils MON produit ?

C’est vous qui choisissez

Si Coca-Cola (un médicament à l’origine vendu en pharmacie) est devenu la marque numéro 1 dans le monde, ce n’est pas parce qu’ils ont proposé une boisson végétale noire trop sucrée et nocive pour la santé, mais parce qu’ils vendent une image de bonheur. Les publicités des années 60 montraient déjà des gens de tous les horizons et de toutes les conditions : des familles, des collègues, des soldats, des amants, des voisins, toujours réunis dans le rire, la joie, la nature, la liberté, le bonheur, l’entraide et la fraternité. Les gens avaient envie d’être heureux, Coca-Cola leur a montré des images de bonheur en y apposant un slogan imparable : Coke is it ! (coca-cola, c’est ça !)

Plus prosaïquement et à notre niveau, si vous lancez un food-truck de hot-dogs et que vous vous installez dans le quartier des affaires d’une grande ville entre 6 et 9h du matin, il est peu probable que vos hot-dogs, aussi délicieux soient-ils, enthousiasment les foules. Essayer d’abord de savoir ce que mangent les clients de votre marché et à quelle heure ils ont faim.

5 – Les vrais aventuriers ont toujours une carte et une boussole.

Équilibrez votre travail et votre vie privée. Votre entourage, votre famille, vos amis sont vos meilleurs alliés. Invitez-les à vous suivre et à vous soutenir, comme nous vous en parlions dans un article précédent.

Enfin, touchez la lune. 

Vous avez un rêve: exaucez-le pour vous!

Ceux qui vivent le leur ont pris la peine de faire LE pas en avant, d’élever le regard et la main vers la lune. Pas n’importe quelle lune: la leur.

Nourrissez-vous d’histoires de réussites, trouvez-vous des héros dans le monde réel et laissez-les vous inspirer. En découvrant comment des hommes normaux ont changé le monde, on mesure le chemin parcouru et on prend conscience des difficultés qu’ils ont surmonté malgré les moments de découragement. Gardez sous les yeux une citation ou une photo d’un de vos modèles pour qu’il vous rappelle à chaque moment de doute que votre rêve, aussi ambitieux soit-il, n’est pas aussi loin que vous l’imaginez. Soyez persévérant, ayez de la pugnacité, ne perdez pas votre confiance en vous, et vous toucherez la Lune. Pas n’importe quelle Lune : la vôtre, celle dont vous rêvez; celle que vous méritez.

Vous avez des questions? vous aimeriez prolonger vos réflexions en venant discuter avec nous? N’hésitez pas et activez le Glyphe Signal! Nous sommes à votre écoute.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s